Suivez nous

Ramadan

Un expert explique comment fonctionne les sondages télé

Publié

le

La question des sondages des audiences et meilleurs programmes télés se fait de plus en plus pressantes et d’actualité cette année. Constituant un domaine riche et complexe et du coup subissant des incompréhensions, le journaliste spécialisé des médias, , Faycal Serai a jugé bon d’apporter son expertise dans le domaine pour éclairer l’opinion publique.

En effet, selon lui il faut déjà faire la différence entre deux méthodes de sondages ; en l’occurrence DAR (day after recall) qui consiste soit en un sondage effectué directement après la diffusion d’un programme à travers des appels aux personnes faisant parti de l’échantillon choisi et avec des questions spontanés. Cette méthode selon Serai est utilisé par les annonceurs et les chaines Tv pour déterminer les gouts et orientations de téléspectateurs durant les premiers jours du ramadhan et ainsi adapté leur programmes mais surtout leurs plans publicitaires à ces exigences, soit  l’autre moyen en l’occurence des questions orientées  avec le nom des programmes, ou qu’il devra classer par ordre croissant ou décroissant. Cette première méthode est critiquée pour le petit échantillon étudié qui n’est pas représentatif, mais également le fait de se baser uniquement sur le téléphone vu le temps réduit.

La deuxième méthode appelée « la vague » ou « mesure d’audience régulière » est un sondage régulier qui se fait en Algérie une fois par mois (généralement d’une durée d’une semaine ». Lors de cette étude les cabinets de sondage ‘évite les fêtes nationales te les week-ends car ces derniers changent les habitudes des personnes en matière de gouts télés.  Dans cette méthode l’échantillon de personnes choisi au hasard remplit un formulaire qu’on appelle « un carnet » et cela lors d’une entrevue, ce qui confère à cette méthode plus de crédibilité. L’échantillon dans cette méthode varie entre 1300 et 1800 personnes.

Le cas de l’Algérie

Pour ce qui est de l’Algérie, l’on fait savoir qu’actuellement deux cabinets occupent el terrain, à savoir MMR et IMMAR, qui font des abonnements annuels pour les études régulières mensuels et des abonnements spéciaux pour les études du mois de ramadhan.

Certains annonceurs recourent à d’autres cabinets tels que IPSOS, ACNELSON, EMRAUDE CONSULTING pour mesurer l’audience de programmes qu’ils sponsorisent.

Concrètement pour cette année, l’institut Immar a effectué un sondage (DAR) durant les 11 premiers jours du mois sacré sans interruption sur un échantillon de 4400, sois 400 personnes/jour et répartit comme suit : 39% du centre, 30% de lEst, 22% de l’Ouest et 9% du Sud.

De son coté, MMR a mener une étude sur un échantillon variant entre 1400 et 1800 personnes répartit sur 10 wilayas : 4 dans le centre, 3 à l’Est, 3 à l’Ouest, et ce pendant 8 jours étalés sur tout le mois, c’et à dire 2 jours seulement par semaine.

Commentaires

Revue de presse

Revue de presse algérie

Programme TV

  • 21:00 Foot Show
  • 19:25 Kolchi adi ii
  • 20:45 Questions d'actu
  • 21:00 Iftah Kelbek

    A lire

    Media World

    Publicité

    Facebook