Suivez nous
Ministres en Algérie Ministres en Algérie

Médias

Facebook l’ennemi juré des nouveaux Ministres en Algérie

Publié

le

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication NTIC notamment Facebook sont devenues des outils incontournables en matière de communication. Et une mine d’or d’informations et de révélations quand on ne fait pas attention aux publications. L’historique de l’utilisateur est une arme à double tranchant. Et c’est ce qui est arrivé à la nouvelle Ministre de la culture.

La Ministre de la Culture

En effet, nommée hier comme Ministre de la culture, Meriem Merdaci directrice de la Maison d’édition du Champ libre de Constantine a du faire face à ses démons et aux milliers de publications et critiques la concernant. La cause ? Mme Merdaci a simplement oublié de revoir son historique personnel sur Facebook.

Photos, publications, commentaires… tout a été passé au crible par les 40 millions de «détectives facebookiens». Ses photos ont été repartagées en y mettant un grain de «moquerie» et d’«insolence ». Certaines d’entre elles à caractère personnel, ont été partagées en mode public et ont suscité un véritable tollé.

Pareil pour ses publications notamment celles en relation avec le Hirak qui ont été décortiqués. Le 11 mars, après la nomination de Noureddine Bedoui au poste de Premier ministre, elle publie .. « Je pense qu’une période de transition est importante mais on ne peut écarter d’un coup tous ceux qui sont au gouvernement actuel … S’unir et faire entendre notre voix sont les meilleures solutions, à mon avis ».

Une autre publication ressort du lot, celle du 20 mars. Où après les annonces de plusieurs personnalités au pouvoir de rejoindre le mouvement de protestation, elle écrit : « à ce rythme, si tous ces lascars sont pour le hirak je vais appeler au 5e mandat… ».

Ministre chargé des relations avec le parlement

Par ailleurs, le nouveau ministre chargé des relations avec le parlement a connu le même sort. Connu pour ses sketchs, il a été victime de millions de messages et moqueries sur les réseaux sociaux. Il a du ne pas supporter cette situation et prendre la fuite. Car il ne s’est pas présenté à la réunion de passation de consignes programmée la matinée du 1er avril. Et il n’a toujours pas donné signe de vie.

Enfin, ce qui est intriguant c’est que Mme Merdaci a surement été mise au parfum qu’elle allait être nommée Ministre. Elle a du rencontrer des personnes, négocier. Ce qui voudrait dire qu’elle savait qu’elle allait être nommée Ministre dans le Gouvernement Bedoui. Et avec ça, elle n’a pas pris la peine de revoir son historique ou du moins filtrer la visibilité de ses publications sur Facebook.

Enfin, Facebook quand il est utilisé pour partager des moments de sa vie privée sans maîtrise des options de confidentialité, peut ruiner des carrières.

Commentaires

Revue de presse

Revue de presse algérie

Programme TV

  • 21:00 Foot Show
  • 19:25 Kolchi adi ii
  • 20:45 Questions d'actu
  • 21:00 Iftah Kelbek

    A lire

    Media World

    Publicité

    Facebook