Suivez nous

Journaux

Le prince Harry porte plainte contre un tabloïd pour « harcèlement et violation du droit d’auteur »

Publié

le

Le prince Harry et sa femme Meghan Markle  ont décidé d’employer la manière forte contre les tabloïds qui les attaquent depuis le début de leur relation. Le prince  a descendu en flammes les pratiques de cette presse qu’il accuse de traiter « sans pitié » sa femme Meghan. Et il n’hésite pas, dans une lettre publiée mardi soir, à faire le parallèle avec sa mère Diana.

Dans un communiqué publié hier sur le site du Duc et de la Duchesse de Sussex, le Prince a annoncé avoir porté plainte contre le groupe Associated Newspapers, la société des tabloïds « Daily Mail » et « Mail on Sunday ». Le petit-fils de la Reine d’Angleterre a déposé plainte pour « violation du droit d’auteur », « utilisation frauduleuse d’informations privées » et « violation du General Data Protection Regulation », le règlement général sur la protection des données au Royaume-Uni.

Le motif de ce dépôt de plainte remonte à février dernier, où le tabloïd avait publié une lettre de Meghan Markle, écrite à son père, avec qui elle entretient des relations compliquées.

Dans un communiqué, le prince Harry a souligné « Meghan Markle est devenue l’une des dernières victimes de la presse tabloïd britannique qui mène des campagnes contre des individus sans penser aux conséquences. Une campagne impitoyable contre ma femme qui s’est aggravée au cours de l’année dernière, à travers sa grossesse et tandis qu’elle élevait notre nouveau-né », en estimant que sa conjointe subissait du « harcèlement » de la part du « Daily Mail ».

« Ma peur la plus profonde est que l’histoire se répète. J’ai vu ce qu’il arrive lorsque quelqu’un que j’aime est transformé au point qu’il ne soit plus traité ou vu comme une vraie personne », a-t-il poursuivi. « J’ai perdu ma mère et aujourd’hui je vois ma femme être victime des mêmes forces puissantes. (…) Il y a un coût humain à cette propagande sans fin, en particulier lorsqu’on sait que tout est faux et mal intentionné. Et même si nous continuons à faire face à tout ça, je ne peux pas décrire à quel point c’est douloureux. Car dans notre époque digitale, les inventions de la presse sont relayées comme si c’était la vérité dans le monde entier. (…) J’ai été un témoin silencieux de sa souffrance privée pendant trop longtemps. Rester en retrait et ne rien faire serait le contraire d tout ce en quoi nous croyons », ajoute-t-il, en référence à ce qu’avait vécu sa mère, la Princesse Diana, avant sa mort le 31 août 1997 alors que sa voiture était suivie par des paparazzi.

Un porte-parole du Mail on Sunday a démenti avoir tronqué le courrier de Meghan Markle. Le duc et la duchesse de Sussex ont quant à eux fait savoir que les dédommagements financiers qu’ils recevront à l’issue du procès iront en totalité à des associations de lutte contre le harcèlement.

Commentaires
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *