Suivez nous
Après une décision de justice Tremp rétablit l’accréditation de Jim Acosta Après une décision de justice Tremp rétablit l’accréditation de Jim Acosta

Monde

Après une décision de justice Trump rétablit l’accréditation de Jim Acosta

Publié

le

Jim Acosta, le correspondant de CNN, va de nouveau être accrédité à la Maison Blanche, suite à une décision de la justice américaine en ce sens.

En effet, la Maison Blanche a indiqué accepter de rendre ” temporairement ” son accréditation au journaliste Jim Acosta, ayant perdu son accréditation après un échange très tendu avec Trump.

Cette décision de la maison Blanche vient suite à la décision d’un juge fédéral à Washington, qui a ordonné vendredi 16 novembre 2018 à la Maison Blanche de restaurer l’accréditation du correspondant de CNN qui s’est vu suspendre son accréditation le 7 novembre 2018, suite à un incident avec le président américain.

“J’ordonne (à la Maison Blanche) de rétablir immédiatement l’accréditation de M. Acosta”, a déclaré le juge Timothy Kelly.

Cependant, le magistrat américain a précisé qu’il ne s’était pas prononcé sur le fond, se contentant de prendre une injonction d’urgence. “Je veux insister sur le fait que je n’ai pas tranché la question d’une violation du Premier amendement”, a déclaré le juge.

L’administration Trump déçue

« Nous sommes déçus », a réagi le département américain de la Justice, par la voix d’un porte-parole.

« Le président a l’ample autorité de réguler l’accès à la Maison-Blanche, y compris pour assurer des événements et des conférences de presse équitables et disciplinées », a indiqué Kelly Laco.

Pour rappel, la chaîne CNN avait engagé une action en justice devant un tribunal du district à Washington DC, contre l’administration Trump, affirmant avoir demandé une ordonnance restrictive immédiate exigeant que l’accréditation soit restituée à Acosta.

CNN s’est basée sur le premier amendement de la constitution américaine, qui protège la liberté d’expression.

Une victoire pour la démocratie

Pour sa part, l’organisation des droits civiques ACLU a indiqué que cette décision « rappelle que personne, même pas le président, n’est au-dessus des lois ».

Commentaires
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revue de presse

Revue de presse algérie

Programme TV

  • 21:00 Foot Show
  • 19:25 Kolchi adi ii
  • 20:45 Questions d'actu
  • 21:00 Iftah Kelbek

    A lire

    Media World

    Publicité

    Facebook