Suivez nous
Financial Times utilise un bot pour citer des femmes Financial Times utilise un bot pour citer des femmes

Journaux

Un outil du Financial Times avertit si des articles citent trop d’hommes

Publié

le

Le Financial Times a mis au point un outil qui alerte automatiquement ses journalistes si leurs articles citent trop d’hommes. Ce bot a été déployé afin d’inciter les journalistes à rechercher des femmes expertes à inclure dans leurs articles.

En effet, le quotidien économique et financier britannique a constaté que seulement 21% des personnes citées dans le Financial Times étaient des femmes, ce qui a incité à concevoir un bot qui utilise des pronoms et une analyse des prénoms pour déterminer si une source est un homme ou une femme. 

Les rédacteurs sont alors alertés s’ils ne font pas assez pour que les femmes soient citées dans leurs écrits.

Le document, qui couvre de nombreuses industries à prédominance masculine, souhaite attirer davantage de lectrices, ses recherches suggérant qu’elles sont contrariées par des articles s’appuyant fortement sur des citations d’hommes.

Le personnel est informé qu’à l’avenir, une analyse textuelle automatique pourrait avertir les journalistes du Financial Times de l’absence de voix féminines dans un article en cours de publication.

Une expérience inédite visant à garantir que davantage d’images de femmes sont utilisées pour illustrer des articles du Financial Times a montré que «les femmes sont plus susceptibles que les hommes de cliquer sur une image d’une femme et moins susceptibles que les hommes de cliquer sur une image ne contenant que des hommes».

Commentaires
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *