Suivez nous

El Watan quotidien national d’information

El Watan est un quotidien national généraliste édité en langue française. Il a été fondé le 8 octobre 1990 par vingt journalistes issus du quotidien étatique El Moudjahid.

Consulter la version en ligne du quotidien EL Watan

Quotidien El Watan

Le quotidien El Watan, est un des grands tirages de la presse algérienne d’expression française, qui a réussi à s’imposer en tant un journal de référence. Ce journal a été parmi les premiers titres à investir la scène médiatique algérienne au début des années 1990.

Lire tous les articles d’El Watan de ce jour

Création du quotidien El Watan

Suite à la promulgation de la Constitution de 1989, qui a donné naissance au pluralisme politique, le gouvernement voulait maintenir le journal El Moudjahid comme un organe du FLN, ce qui a poussé les journalistes de ce titre de presse à faire grève pour qu’il soit un service public. En effet, cette grève a poussé le chef du Gouvernement Mouloud Hamrouche à proposer aux journalistes désireux de quitter El Moudjahid à lancer leurs propres projets en leur octroyant l’équivalent de deux années de salaire et des locaux.

Ainsi, la création d’El Watan a commencé à prendre forme après la promulgation de la circulaire de mars 1990 de Mouloud Hamrouche.

Le mois d’avril 1990, une première réunion regroupant 46 journalistes dont la majorité était issue d’El Moudjahid  a eu lieu pour créer ce journal. Au fil du temps, il n’en resta que 20 journaliste qui ont poursuivi cette aventure.

Ce défi a été relevé grâce à l’équipe fondatrice du journal composée de journalistes et de reporters expérimentés. Le premier numéro du journal a été tiré en 110 000 exemplaires, une totale réussite.

Equipe dirigeante du journal El Watan

Le quotidien El Watan a été lancé par vingt journalistes regroupés dans la SPA El Watan. La direction du journal est assurée par Omar Belhouchet, qui est une figure très connue de la presse algérienne. Il a été condamné à plusieurs reprises à la prison. Il a été aussi  victime d’un attentat terroriste. Omar Belhouchet a reçu de nombreux prix et distinctions en Algérie et à l’étranger.

Les actionnaires d’El Watan :

Le journal compte 18 actionnaires dont :

  • Omar Belhouchet, journaliste directeur de publication et actionnaire d’El Watan
  • Ali Bahmane, journaliste et actionnaire d’El Watan
  • Tayeb Belghiche, journaliste et actionnaire
  • Omar Kharoum, journaliste et actionnaire
  • Mohamed Larbi, journaliste et actionnaire
  • Messaoudi Mohamed Tahar actionnaire
  • Redha Bekkat actionnaire

La ligne éditoriale du journal El Watan :

Rapidement devenu le journal de référence en Algérie, El Watan s’est distingué par son objectivité dans le traitement de l’information, loin de la langue de bois.

En effet, le contenu politique des premières années d’existence de ce quotidien a laissé place à un contenu plus varié. El Watan défend la promotion de la démocratie, la liberté d’expression, le respect des droits de l’homme et la justice sociale. Par ailleurs, Le choix du journal de mettre en avant les informations nationales, les questions de société, les faits politiques, économiques, sportifs et internationaux et la réhabilitation de l’enquête et du reportage ont renforcé l’audience d’El Watan.

Au fil du temps, El Watan est devenu un lieu de débat et de réflexion pour et une tribune de discussion des questions de démocratie et des choix économiques et sociaux du pays.

Cette ligne éditoriale a valu à ce quotidien la suspension durant janvier 1993 et l’emprisonnement de six de ses journalistes dont le directeur de la publication. Le journal a été aussi interdit de publication pour 15 jours en décembre 1994 et à deux reprises en 1996. Il a été interdit également pour un mois en septembre 1998.

Aussi, des rédactions régionales et locales ont été mises sur pied à travers le territoire national.

Les rubriques du journal El Watan :

La chronique «Point Zéro» : est un espace qui figure sur la dernière page du journal El Watan. Elle se trouve en bas de page où elle occupe un petit espace. Organisée en deux colonnes, elle est présentée par le chroniqueur Chawki AMARI, auteur et dessinateur.

La chronique «Le commentaire» : est une chronique journalistique qui figure sur la dernière page d’El Watan. Elle occupe la partie gauche de la dernière page, elle s’organise en une seule colonne au long de la page et elle est présentée par un groupe de journalistes

On vous le dit : rubrique constituée de brèves, d’informations insolites et d’indiscrétions.

Les caricatures de Hicham Baba Ahmed (Le Hic) et de Maz.

Tirage :

El Watan était tiré à 150 000 exemplaires avec un taux d’invendus estimé à 12%. En 2016, le journal est toujours le premier tirage francophone du pays avec 90 000 exemplaires par jour et un bouillon de 20% en moyenne.

El Watan, commercialisé depuis février 2017 à 30 Dinars l’exemplaire, a réduit son tirage à 60.000 exemplaires par jour.

Suppléments :

Au plan éditorial, le journal publie plusieurs suppléments hebdomadaires (Economie, Etudiant, Télévision et Immobilier). Ainsi qu’une édition du week-end, lancée depuis le 19 mars 2009.

Distribution : La distribution du journal est assurée sur tout le territoire national et même à l’étranger notamment en France, Usa et le Canada.

L’impression : Pour échapper aux pressions, El Watan a acheté en 2002 en collaboration avec le journal El Khabar sa propre imprimerie. Ceci a eu un impact positif sur la qualité par l’introduction de la couleur et sur la diffusion du journal. La nouvelle imprimerie a permis ainsi au journal d’adopter une mise en pages moderne et a facilité l’introduction de nouveaux standards techniques.

Publicité : Le quotidien possède également sa propre agence de publicité. L’indépendance économique du journal a renforcé l’autonomie éditoriale du journal, qui lui a valu d’être privé de publicité publique.

Version en ligne

El Watan propose également une édition en ligne lancée en 1997.  Il a été le premier journal algérien sur le Net. Son site offre l’intégralité de la version papier. On peut également y télécharger en PDF l’ensemble de son contenu.

Situation financière :

En dépit de la dégradation de son chiffre d’affaires, réduit de moitié entre 2013 et 2016, le quotidien El Watan continue à dégager des bénéfices et à rembourser ses dettes.

Ainsi, durant 2016 le journal  a réalisé un chiffre d’affaires de 660 millions de dinar, avec un résultat net de 75 millions DA. Le journal dispose d’actifs constitués principalement de constructions 340 millions DA) et de terrains (70 millions DA).

El Watan a pu résister à la chute de ses recettes publicitaires grâce à une gestion prudente. Il n’a pas réduit son personnel estimé à 200 employés. La masse salariale qui était de 270 millions DA en 2010 est passée à 290 millions DA en 2016.

Commentaires

Revue de presse

Revue de presse algérie

Programme TV

  • 21:00 Foot Show
  • 19:25 Kolchi adi ii
  • 20:45 Questions d'actu
  • 21:00 Iftah Kelbek

    A lire

    Media World

    Publicité

    Facebook