Suivez nous
Echourouk Tv Echourouk Tv

Médias

Le chaine Echourouk Tv dans l’œil du cyclone

Publié

le

La chaîne Echourouk Tv fait depuis quelques jours face à de gros ennuis. Après Nanti4Vision et carthage+, c’est au tour de la société “Anzour” d’épingler la chaîne pour non paiement des droits de diffusion.

En effet, selon un communiqué de cette société de distribution et détentrice des droits de diffusion des trois séries turques “Alif”Farida” et “Zahrat El Kasr“, la chaine Echourouk Tv aurait diffusé les trois séries sans payer les frais de diffusion qui s’élèvent à quelques 580.000 dollars. Causant ainsi des pertes considérables à la boite.

Ces dettes concernent les sommes restantes, à savoir : “Alif: 170.000 dollars/ Farida: 170.000 dollars et Zahrat El Kasr 240.000 dollars“. Le directeur du groupe Echorouk Ali Fodhil, aurait selon le même communiqué continuer “sa fuite en avant, ses esquives ainsi que la trahison de la confiance placée en sa personne par la société, en évitant de se conformer à la conclusion des accords et leurs respect“.  Face à cette situation, Anzour affirme sa volonté de déposer prochainement une plainte prés du tribunal de Paris.

Pour rappel, la société Nanti4vision avait déposé plainte à Dubai contre la chaîne Echorouk qui a diffusé un communiqué selon lequel les productions “Rais Korso” et “Dekious et Mekious” étaient sa propriété.

La chaîne Carthage+ avait pour sa part attaqué le groupe de Ali Fodhil aprés qu’i ait déclaré que cette dernière avait volé sa production “Emotions/Machair“. suite à quoi, la chaîne Tunisienne a riposté en informant que « c’est Carthage + qui a produit le feuilleton « مشاعر ». Et qu’elle n’arrivait pas à contacter Echorouk pour honorer ses engagements ». Pire encore, la chaîne tunisienne accuse Echorouk d’être à la source de ses difficultés financières.

Commentaires

Revue de presse

Revue de presse algérie

Programme TV

  • 21:00 Foot Show
  • 19:25 Kolchi adi ii
  • 20:45 Questions d'actu
  • 21:00 Iftah Kelbek

    A lire

    Media World

    Publicité

    Facebook