Suivez nous

Médias

Hassane Rabehi salue le rôle des médias dans la vulgarisation de la culture environnementale

Publié

le

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Hassane Rabehi, a salué dimanche à Alger, l’intérêt des médias nationaux, publics et privés, pour les questions environnementales à travers une couverture de plus en plus large pour la vulgarisation de la culture environnementale.

Dans une allocution à l’occasion du lancement d’un programme de formation sur l’environnement au profit de la presse nationale, M. Rabehi a déclaré que les médias nationaux, publics et privés, veillent à assurer une couverture, de plus en plus large, des questions environnementales pour la vulgarisation et l’enrichissement de la culture environnementale, à travers des programmes instructifs et de ensibilisation.

Conscients de leur rôle influent et efficient, ces médias mettent au service de cette cause les techniques modernes, dont ils disposent, et leurs capacités de déploiement, de communication et d’influence, a assuré le ministre mettant en avant le rôle des journalistes et des professionnels de l’information dans la promotion de la stratégie de l’Etat en matière de préservation de l’environnement et des énergies renouvelables.

Soulignant « l’attachement de son département ministériel à contribuer efficacement à la concrétisation de ce programme de formation, scindé en cinq (05) axes liés directement à l’environnement et aux énergies renouvelables« , le ministre a souhaité voir ce programme de formation « aboutir à l’émergence de journalistes spécialisés dans la presse l’environnement et d’un espace favorisant la communication avec les experts, les spécialistes et les parties en charges de l’environnement, pour qu’il y ait davantage de communication et de complémentarité entre la source et le transmetteur de l’information« .

« Il m’est agréable de procéder, aujourd’hui, avec ma consœur ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables, Mme Fatima Zahra Zerouati, au lancement officiel du programme de formation destiné aux journalistes des différents médias nationaux, prévu dans la convention-cadre de coopération du 07 mars 2019 », a déclaré M. Rabehi ajoutant que cette « joie procède de notre foi et conviction profonde quant à l’importance de cette initiative, au cœur de nos préoccupations, pour le renforcement et la consécration de la coopération interministériels et l’impulsion d’une dynamique collective à même de permettre l’aboutissement des programmes sectoriels, d’une part et du plan d’action du gouvernement, d’autre part.

A ce propos, le ministre a rappelé que le plan d’action du gouvernement « consacre des axes inhérents à l’investissement en la ressource humaine et se fixe entre autres priorités la mise en place d’une politique publique de protection de l’environnement et des énergies renouvelables dans le processus de développement durable« .

Concernant la coopération entre les deux secteurs, le ministre a expliqué de la convention- cadre a institué « un cadre global de partenariat dans le domaine de la formation et défini les mécanismes de coordination de la coopération et de l’action commune, afin de cristalliser ce programme visant à consolider les savoirs et compétences d’un plus grand nombre de journalistes et de professionnels de l’information en matière d’analyse et de traitement professionnels des différentes questions environnementales, thèmes de débats à travers le monde« .

En conclusion, le ministre s’est dit convaincu que ces sessions de formation, seront bénéfiques et ne manqueront pas de faciliter le travail des médias au quotidien, appelant les participant « à s’investir davantage dans la stratégie nationale de l’environnement, des énergies renouvelables et du développement durable pour sa vulgarisation à travers des approches  basées sur les règles professionnelles ».

Commentaires
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *