Suivez nous
le Figaro le Figaro

Lettre de Paris

Rationalisation ; le Figaro compte libérer de 30 à 40 journalistes en 2019

Publié

le

Les temps sont durs pour la presse écrite française. En raison de ressources publicitaires en baisse et une volonté de consolider son lectorat numérique le Figaro opte pour des mesures d’économies, dont la rédaction sera le principal concerné.  

En effet, l’annonce a été faite par le directeur général du quotidien Le Figaro, Marc Feuillée. Le groupe a exprimé sa volonté d’augmenter le nombre de ses abonnés numériques, le directeur général prévoit ainsi de supprimer entre 30 à 40 postes de journalistes en 2019, sur les 450 que compte la rédaction du quotidien, indique Le Monde

Selon le quotidien l’Express qui se réfère à une annonce effectuée lundi dernier, en CSE (Comité social et économique) il s’agirait d’économiser trois millions d’euros sur la masse salariale et cinq millions au global. Les premières négociations devraient s’effectuer entre les élus et la direction dès la semaine prochaine. 

Toutefois Marc Feuillée précise qu’il ne s’agira pas de licenciements à proprement parler puisque les départs devraient se faire sur la base du volontariat. D’abord via un « plan seniors », visant à « permettre aux salariés qui ont atteint l’âge légal de départ à la retraite et obtenu l’ensemble des trimestres pour une pension complète de s’en aller».

Toujours selon le directeur, ce plan de départs volontaires lancé en 2018 dans les services techniques et chez les cadres du Figaro avait permis « d’embaucher dans les domaines du marketing direct ou du développement ». Cette fois, avec ces 40 départs, il promet le recrutement de « nouveaux profils adaptés aux défis numériques ».

Commentaires