Suivez nous
El Wakt El Jadid Temps d'Algérie El Wakt El Jadid Temps d'Algérie

Journaux

Arrêt de parution : le démenti du groupe El Wakt El Jadid

Publié

le

Dernièrement un article de presse faisait état d’un prochain arrêt de parution des deux quotidiens wakt el jazair et le Temps d’Algérie appartenant au groupe « El Wakt El Jadid » de l’homme d’affaires Ali Haddad pour des difficultés financières. Aujourd’hui le groupe a apporté un démenti catégorique pour  ces « allégations » en relevant quelques éclaircissements.

En effet, le démenti publié sur le site de Wakt El Jazair  évoque la question de la publicité publique qui lui est octroyée. En l’occurrence d’une page et demi à deux pages lors de son lancement en 2009.  On précise dans ce contexte, que le groupe avait conclu des conventions avec les imprimeries publiques (Centre/Est/Ouest/Nord). Et ce pour l’impression des deux quotidiens sur le territoire national. Contrairement à d’autres titres qui bénéficiaient de plus de publicités alors qu’ils n’imprimait qu’ à travers l’imprimerie du centre avec un tirage ne dépassant pas les 2000 exemplaires.

Suite à la crise de 2015 les deux quotidiens ont vu leur publicité se réduire à une demi page/jour. Ce qui selon le démenti « ne couvrait même pas les frais de transports » au moment ou « des quotidiens microscopiques avaient plus d’une page et deux pages de publicités quotidiennement ».  Et même face à cette situation « le groupe avait gardé son effectif. Il a même recruté plusieurs employés  pour atteindre plus de 120 employés ».

En dépit de cela, le communiqué fait savoir que le groupe avait ouvert des bureaux dans les plus grandes wilayas. Et qu’il a employé des correspondants issus de 25 wilayas.

Par ailleurs, le communiqué indique que la direction a toujours respecté et payé ses créances auprès de ses partenaires. Notamment avec l’imprimerie du centre avec laquelle il a été convenu d’un rééchelonnement de dettes. Et ce à travers le paiement par 2 chèques mensuellement, pour une durée d’une année.

En ce qui concerne l’ex Ministre de la communication  Djamel Kaouane, le groupe indique qu’il n’a jamais bénéficié de « privilèges » ou de « favoritisme » en matière de publicités et de paiement de dettes.

En conclusion, le démenti affirme que la publicité ne reflète ni la santé ni le nombre d’effectif de Wakt El Jadid.

Commentaires

Revue de presse

Revue de presse algérie

Programme TV

  • 21:00 Foot Show
  • 19:25 Kolchi adi ii
  • 20:45 Questions d'actu
  • 21:00 Iftah Kelbek

    A lire

    Media World

    Publicité

    Facebook