Suivez nous
New York Times New York Times

Monde

Un journaliste du New York Times fuit la Colombie

Publié

le

Un journaliste du quotidien américain « New York Times » a fui la Colombie après avoir reçu des menaces du parti au pouvoir d’après une lettre envoyé à la presse.

A l’origine le journaliste du New York Times a publié le 18 mai dernier un article très controversé sur l’armé colombienne, intitulé  » Les nouveaux ordres de tuer de l’armée colombienne inquiètent les troupes et mettent les civils en danger « 

Nicolas Casey écrit « Le chef de l’armée colombienne, frustré par les efforts défaillants du pays en faveur de la paix ; a ordonné à ses troupes de doubler le nombre de criminels et d’actifs qu’ils faut tuer ; capturer ou forcer à se rendre au combat – et peut-être même accepter de nouvelles pertes civiles »

La réponse officielle de la Colombie est venue du ministre de la Défense Nicacio Martínez Espinel ; qui qualifiait le papier du NYT d’article plein d’incohérence . Il a publié sur son compte Twitter la lettre de réponse de son ministère aux questions du journaliste.

Une montagne de réactions négatives sur les réseaux sociaux ont vu le jour en si peu de temps ; où même une sénatrice publie plusieurs photos du journaliste ; et l’accuse d’avoir été payé par la guérilla des FARC, selon RFI.

Commentaires
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *