Suivez nous
عبد القادر جريو sabotage عبد القادر جريو sabotage

Programmes

Ouled Lahlal, l’histoire d’une réussite ou l’histoire d’un « sabotage » raté

Publié

le

Le 7eme art algérien a assisté lors de ce ramadhan à un boom de productions de qualité envieuse, en dépit de plusieurs tentatives de sabotage. Technicité, acting, décor, tout a été choisi et mis en place avec grand soin. Mais d’aucuns pense que la révélation de cette année, le choc télévisuel a été de loin Ouled Lahlal.

La série ficelée autour d’un drame social qui se déroule dans un quartier populaire d’Oran « Hai Darb » ; aux allures des favelas de Rio ou des ruelles de Naples, fait penser à une série européenne ou américaine. Le jeu de rôle, le langage Oranais, les tenues vestimentaires, les dégaines ; tout a été pensé parfaitement, mais surtout l’auteur principal du film fait penser à un certain Tommy Shelby.

 Les amateurs de séries reconnaîtront ce nom. Et c’est ce même personnage de « Merzek » joué par Abdelkader Djriou qui accroche ; qui scotche les téléspectateurs et qui les attirent chaque jour après le ftour à se caler en face de leur télé.

Cependant, au delà de cette réussite, au delà  de l’avènement d’un nouveau contenu digne des plus grandes productions d’outre-mer ; il aurait fallu que certaines personnes malintentionnées et haineuses de toute réussite ; tentent de descendre en flammes le travail d’autrui et de la traîner dans la boue.

Des tentatives vaines de sabotage

Pour ce faire, diverses tentatives ont été faites ; allant de la « bousculade de mœurs » et dénigrement des habitants d’El Bahia à Oran pour ce travail télévisé qui  nuit  « à leur réputation et qui les façonnent dans une image de vouyou et de sans foi ni loi ». Par ailleurs, un faux communiqué a commencé même à circuler et à faire du bruit. Heureusement que l’équipe d’Ouled Lahlal ne s’est pas laissée intimider et n’a pas baissé les bras.

Bien au contraire, elle a tenu une sorte de meeting avec les habitants d’Oran pour leur parler. Elle a expliqué sa démarche et l’objectif du film, et même Merzek intervenant récemment chez son collègue Younes Sabeur Chérif ; dans Mazel El Hel, a mis à nu cette tentative de nuisance ; en affirmant qu’il connaissait l’auteur dudit communiqué et que le but n’était autre que de « saboter » la série.

Un sabotage raté qui ayant produit l’effet inverse à réussi à booster l’audience de la série ; qui fait des ravages en termes d’audience ; car  selon le sondage lancé par Médias DZ, Ouled Lahlal a été sacré meilleur programme pour la catégorie « Drama » ; en raflant 86,53% des votes. Et s’est classé en première position dans la catégorie Drama dans les régions Centre/ Sud/  Est/ Ouest.

Commentaires

Revue de presse

Revue de presse algérie

Programme TV

  • 21:00 Foot Show
  • 19:25 Kolchi adi ii
  • 20:45 Questions d'actu
  • 21:00 Iftah Kelbek

    A lire

    Media World

    Publicité

    Facebook