Suivez nous
journalistes mazel el hale journalistes mazel el hale

Programmes

Mazel El Hale : La question qui devait être posée à Rachid Nekez

Publié

le

Rachid Nekez, a été l’invité des journalistes de Mazel el Hale la soirée du Jeudi 7 février 2019. Le candidat à la candidature a esquivé beaucoup de questions, mais malheureusement “la” question n’a pas été posée par aucun des quatre journalistes présents.

Même si Abdelatif Belkaim a posé une très bonne question, sur la condition de résidence de 10 ans, la réponse du candidat n’a pas été convaincante. Le faite d’avoir un permis algérien, ne justifie en rien une résidence permanente et exclusive en Algérie pendant 10 ans, comme le stipule la constitution. Alors qu’il est de notoriété que Rachid Nekaz n’a pas résidé  en Algérie d’une manière permanente les dix dernières année.

Ni Hassen Ouali, Younes Saber Cherif, Tinhinen Kerchouche, ni même Abdelatif Belkaim n’ont posé “la” question, qui fait que Rachid Nekaz ne pourra être candidat à la présidentielle de 2019. Pourquoi donner une tribune à un candidat à la candidature, sachant pertinemment que le conseil constitutionnel ne validera jamais sa candidature?

La question à poser ?

Il aurait suffit de relire la constitution algérienne de 2016 et particulièrement son article 87, qui liste les dix (10) conditions que doit remplir le candidat à la magistrature suprême. La première des conditions est que ledit candidat doit “ne pas avoir acquis une nationalité étrangère“. Alors que Rachid Nekaz, sur le même plateau, déclarait qu’il a demandé la déchéance de sa nationalité française en 2013. De ce fait, sa candidature ne peut être recevable tant que cette condition (ajoutée en 2016) est inscrite dans la constitution.

Le refus de monsieur Nekaz de faire la déclaration, même d’une manière globale, de son patrimoine en refusant de répondre à la question de Hassen Ouali et Abdelatif Belkaim, n’est-elle pas un signe que l’avocat connait d’avance la réponse du conseil constitutionnel, quant à la recevabilité de sa candidature au poste de Président de la République Algérienne.

Rachid Nekaz ne fait-il pas partie des dizaines de citoyens algériens qui se sont présentés pour retirer les formulaires de parrainages, uniquement pour faire le buzz sur les réseaux sociaux et afin d’exister médiatiquement l’espace d’un hivers doux.

Les journalistes présents dans cette émission très intéressante, qui donne la parole aux artistes, politiques et influenceurs, auraient pu choisir un candidat qui remplis au moins les conditions détaillées dans la constitution !

Il y a quelques semaines, Chakib Khellil était pour certains un candidat potentiel aux présidentielles de 2019. Alors qu’il est de notoriété que son épouse Najat Arafat qui est une palestinienne naturalisée américaine. De ce fait, il ne rempli pas la condition constitutionnelle qui exige du candidat d’attester de la nationalité algérienne d’origine unique du conjoint.

Commentaires

Revue de presse

Revue de presse algérie

Programme TV

  • 21:00 Foot Show
  • 19:25 Kolchi adi ii
  • 20:45 Questions d'actu
  • 21:00 Iftah Kelbek

    A lire

    Media World

    Publicité

    Facebook